Atelier val de creuse juillet 2012

L'été a forcé le passage et a accueilli les stagiaires du nouveau cru. Une demi-dizaine souriante et avide de laisser les mots faire leur office. Parmi eux deux fidèles alliés, revenants de l'an dernier. Claire et Georges, gouaille, tendresse et force tranquille. Puis Fabrice, l'impromptu, surgi comme par mégarde dans le paysage poétique du Bougazeau. Catherine, douceur souriante et émotivité à fleur de mots. Et enfin Denise, au regard clair et juste, comme ses textes.

Nous avons cheminé tous les six, au bord de la Sédelle, dans ce val de Creuse impressionniste, aux courbes inspirantes. Parfois joyeux et indisciplinés, parfois graves et concentrés. Et la troupe a avancé, à son rythme, un instant désaccordé, la minute suivante, en totale harmonie.

Les mots gagnent, tout le temps, quoi qu'on fasse, quoiqu'on dise. Les mots gagnent sur le silence, sur les rires, au bord de la rive. C'est ce plaisir-là, indicible, qu'il convient de vivre.

Patricia, 25 juillet 2012, jardin ombré, midi à peine sonné.